EPS : QUELLES REVENDICATIONS SALARIALES ?

vendredi 10 janvier 2020
par  Sébastien LECOURTIER

EPS : QUELLES REVENDICATIONS SALARIALES ?

Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1436,
Par Laurent BONNIN, secrétaire national à l’EPS
Le 09 janvier 2020


iStock_©Sezeryadigar

Le projet de réforme des retraites a eu pour conséquence de focaliser l’opinion publique sur la faiblesse des traitements des professeurs, que le PPCR n’a jamais améliorés. Le nouveau mode de calcul prévu sur 40 années qui entraîne une chute considérable et intolérable des futures pensions a saisi et mobilise considérablement la profession. Pour rendre acceptable cette réforme, l’État se voit maintenant contraint de revaloriser conjointement les traitements. Dans la QU n°1435 le SNALC a présenté des propositions qui vont être au coeur des débats. Certaines concernent spécifiquement le corps de P. EPS.

UN ALIGNEMENT PRÉALABLE DES TRAITEMENTS DES P. EPS
Pour rappel, les P. EPS sont moins rémunérés de 20 % que leurs quasi homologues certifiés et agrégés (QU n°1430). Pour cette raison le SNALC demande leur intégration dans le corps des certifiés et a minima l’alignement de leur temps de service à 18h pour les professeurs et à 15h pour les agrégés. De ce fait les heures supplémentaires, qu’elles soient HSA ou HSE, deviendraient enfin équivalentes à celles des autres corps. Le SNALC demande aussi que les pondérations qui existent en post bac et CPGE, s’appliquent enfin à l’EPS.

Ces mesures qui aboutiraient à une amélioration des rémunérations des P. EPS ne seraient cependant pas des revalorisations mais une mise à égalité juste et préalable des traitements.

LES REVALORISATIONS COMMUNES À TOUS LES CORPS
Une fois leurs rémunérations mises à niveau, les revendications relatives aux autres corps et disciplines s’appliqueraient alors aux professeurs et agrégés d’EPS (QU n°1435).

DES REVENDICATIONS PARTICULIÈRES LIÉES À L’AS
Le SNALC réclame que le forfait d’AS, extensible à souhait, entraînant très régulièrement des activités non rémunérées en responsabilité d’élèves, devienne un temps d’AS de 3h au-delà duquel toute heure effectuée serait payée en HSE. Enfin dans le but de considérer à sa juste valeur le « travail invisible » des professeurs, le SNALC demande que les tâches de trésorier et de secrétaire d’AS soient rétribuées par l’attribution d’IMP.


contact :
info@snalc.fr

Agenda

<<

2020

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 17 juillet 2020

Publication

1522 Articles
Aucun album photo
7 Brèves
3 Sites Web
2040 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
37 hier
206068 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés