Lettre d’information SNALC n°25 - 2 mai 2020 (PE)

samedi 2 mai 2020
par  Sébastien LECOURTIER

Lettre d’information SNALC n°25 - 2 mai 2020

PROFESSEURS DES ÉCOLES

premierdegre@snalc.fr

Spécial COVID 19

COLERE

 

Si le discours du 28 avril du Premier ministre a paru plutôt apaisant pour le grand public, il ne l’a pas été pour les professeurs des écoles, qui sont dans une totale incompréhension. Pourquoi faire rentrer les plus jeunes alors que rien ne permet de respecter les consignes sanitaires dans les écoles ?

Chaque jour une nouvelle étude, une nouvelle découverte, une nouvelle annonce. Et toujours autant d’incertitudes. Nous avons appris le 28 avril, comme tout le monde, que le plan de déconfinement commencerait par les écoles primaires, y compris dans les fameuses « zones rouges ». Qu’apprendrons-nous demain ? Après-demain ? Ce flou et le manque d’informations imposés par la situation suscitent une multitude d‘interrogations sur cette rentrée tellement hors-normes. Difficile cependant de savoir ce qui se passera le 11 mai : nous ne savons même pas ce qui se passera demain.

Les informations contradictoires et les découvertes remises en question jour après jour depuis le début de la crise, n’incitent plus les enseignants à la confiance. Après « Les masques sont inutiles », « les écoles ne fermeront pas », « aller voter ne présente aucun risque », « on ne peut attraper le virus qu’en contact direct avec une personne contaminée », on nous dit aujourd’hui que « les enfants de moins de 10 ans sont moins contagieux ». Vraiment ? La prise en compte d’une analyse allemande et non de l’avis du Conseil scientifique ou encore l’annonce du ministre d’un effectif maximum de 15 élèves sans aucune discussion préalable ne prêtent pas à une reprise en totale sérénité.

Il faut être professeur des écoles pour comprendre l’impossibilité de respecter et de faire respecter les gestes barrières dans les écoles, sans compter les problèmes d’organisation qui vont s’accumuler, la gestion des situations particulières, le manque de personnel pour encadrer certains élèves en situations de handicap ou d’inclusion, la gestion au jour le jour d’un nombre d’enfants supérieur aux normes fixées, la responsabilité mise en jeu à chaque instant et le risque évident d’être contaminé et de contaminer ses proches parfois vulnérables. Tout cela provoque chez nos collègues stupeur, angoisse, colère.

Qu’on arrête de nous dire que la priorité est la pédagogie et l’équité ! Les professeurs des écoles seront dans l’obligation de retourner sur leur lieu de travail non pas pour y exercer leur métier mais pour y « faire de la garderie ». Les enseignants seront ainsi dans quelques jours dans l’obligation de s’exposer à des risques pour eux et pour leur famille. Les professeurs des écoles ont peur pour eux-mêmes comme pour leurs élèves.

Le SNALC, syndicat représentatif pour tous les personnels de l’Éducation nationale, demande plus que jamais au Ministre que tous les niveaux reprennent sereinement en septembre, comme préconisé par le Conseil scientifique. Le SNALC n’est pas opposé à l’élargissement de l’ouverture de l’école aux enfants d’autres catégories que celle des soignants dès que possible. En attendant, les collègues poursuivraient la continuité pédagogique.

En cette période compliquée et risquée, le SNALC est plus que jamais à vos côtés, et vous transmettra en temps et en heure toutes les informations nécessaires pour vous protéger et pour faire valoir vos droits.

Christophe GRUSON, secrétaire national SNALC chargé du premier degré

premierdegre@snalc.fr

PROTOCOLE DE RÉOUVERTURE : VISIOCONFÉRENCE AVEC LE MINISTRE

RÉOUVERTURE DES ÉCOLES : LA MORT AUX TROUSSES

POUR LE SNALC, C’EST SEPTEMBRE

RÉOUVERTURE : FLOU SANITAIRE ET DIFFÉRENCIATION INJUSTIFIABLE

INQUIÉTUDES FACE À LA RÉOUVERTURE DES ÉCOLES LE 11 MAI

15 ÉLÈVES PAR CLASSE, C’EST NON

 

POURQUOI REJOINDRE LE SNALC ?

L’ADHESION AU SNALC

Professeurs des écoles : 90 € seulement

Le SNALC est le syndicat le moins cher de l’Education nationale. Assistance et protection juridiques pénales comprises (agressions, diffamation, harcèlement...). Dispositif exclusif d’aide à la mobilité : mobi-SNALC. Tarifs négociés auprès de nombreux partenaires : "Avantages-SNALC".

Le SNALC est totalement indépendant : les cotisations sont ses seules ressources. Il n’a de compte à rendre qu’à ses adhérents.


Agenda

<<

2020

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 17 juillet 2020

Publication

1522 Articles
Aucun album photo
7 Brèves
3 Sites Web
2041 Auteurs

Visites

7 aujourd’hui
20 hier
206142 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté