DIRECTION D’ÉCOLE : UNE FONCTION PLUS QUE JAMAIS INDISPENSABLE

vendredi 22 mai 2020
par  Sébastien LECOURTIER

PREMIER DEGRÉ

DIRECTION D’ÉCOLE

UNE FONCTION PLUS QUE JAMAIS INDISPENSABLE


Crédit : CC0 Domaine public
Mardi 21 avril 2020, Jean-Michel Blanquer a été auditionné par la commission des affaires culturelles, de l’Education nationale et de la jeunesse.

Interrogé par plusieurs députés sur les scénarios possibles et les conditions requises pour un retour progressif à l’école à partir du 11 mai 2020, notre ministre n’a pas échappé à l’évocation loin d’être anodine de la direction d’école, sujet qui a bien évidemment retenu l’attention du SNALC.

En effet, tout un chacun a pu constater, par cette crise sanitaire sans précédent, le rôle et le caractère indispensable de cette fonction. Depuis le début de l’épidémie hors de nos frontières, qui a dû contacter les familles, lors des vacances d’hiver pour les zones B et C, pour savoir qui revenait d’Italie ou de Chine ? Qui s’est évertué justement à prévenir les familles, à prévenir IEN et DSDEN sur des élèves potentiellement porteurs ou malades ? Véritables acteurs et coordonnateurs indispensables depuis le début de l’épidémie, et même en télétravail parfois pour des raisons de vulnérabilité, les directeurs et directrices n’ont pas une seule seconde failli à leurs missions.

Qu’ils aient été personnels volontaires ou non pour encadrer les enfants de personnels soignants, ils ont continué leur mission d’enseignement à distance pour leurs propres élèves tout en assurant leurs tâches administratives. Et la gestion de la reprise de l’école le 11 mai 2020, dans la précipitation et en dépit du bon sens au regard d’un protocole sanitaire drastique, s’est imposé aux directeurs comme une mission supplémentaire, mission pour laquelle ils n’ont bien sûr aucune formation.

Exprimant toute sa gratitude envers les directeurs et directrices, notre ministre, lors de cette audition, a commencé par énoncer clairement que la direction d’école est « un sujet présent avant la crise qui n’a pas vocation à disparaître du fait de la crise ».

Puis il a ajouté : « Ce qu’ont fait les directeurs et directrices d’école, c’est absolument magnifique », « les directeurs et directrices d’école ont été de véritables cadres de l’Education nationale, engagés au service des élèves. Nous devons en tirer des leçons sur leurs moyens d’action, l’aide qui peut leur être fournie. », « La volonté n’en est que plus forte de faire évoluer la situation des directeurs ».

De belles paroles pour des personnels en première ligne, qui méritent plus que jamais reconnaissance financière et moyens réels. Il est plus que temps.

Véronique MOUHOT, élue pour le SNALC dans l’académie de Nice et membre de l’équipe nationale 1er degré
Nous contacter : premierdegre@snalc.fr

Navigation

Agenda

<<

2020

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 17 juillet 2020

Publication

1522 Articles
Aucun album photo
7 Brèves
3 Sites Web
2040 Auteurs

Visites

32 aujourd’hui
51 hier
206107 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté